$0 amassés pour la campagne courante

PROJET PLATEFORME MULTIFONCTIONNELLE

Burkina Faso : en activité
939 900 FCFA (2 121 $) de revenus nets générés par les PTFM au 30 juin 2017

Une PTFM est une infrastructure d’énergie permettant par exemple de moudre les céréales, de broyer le karité, de décortiquer le riz, de recharger les batteries, de faire de la soudure, etc. En apportant l’énergie au cœur des villages, les PTFM permettent aux femmes et aux jeunes filles de se libérer de tâches domestiques qui leur demandent habituellement beaucoup de temps et d’énergie. Elles peuvent ainsi se consacrer aux activités génératrices de revenus ou à l’éducation.

$0 amassés pour la campagne courante

PROJET FORAGE D’EAU POTABLE

Burkina Faso : en activité
Niger : Projet terminé en 2014
Nombre de structures d’eau potable réalisées de 2009 à 2016 au Burkina : 33

Les populations sont accompagnées dans l’hygiène, l’assainissement et l’amélioration du cadre de vie. En plus des investissements directs dans les infrastructures scolaires, la Fondation SEMAFO s’est préoccupée d’apporter de l’eau dans les écoles, réalisant ainsi des forages d’eau potable avec superstructures équipées de pompes à volant Volonta ou India mK II dans les villages et écoles de niveau primaire.

$0 amassés pour la campagne courante

LATRINES ET DOUCHES

Burkina Faso : en activité
Niger: Projet terminé en 2014
Nombre de latrines construites de 2009 à 2017 : 158

Un des objectifs liés à l’éducation est l’amélioration durable du niveau d’hygiène dans les écoles et les villages afin de contribuer à l’amélioration de l’état de santé des enfants de 2 à 16 ans et de leurs familles.

$0 amassés pour la campagne courante

PROJET « CARAVANE DE L’ESPOIR »

Burkina Faso : en activité
Nombre de personnes touché par l’activité : 3 197

Afin de soutenir les enseignants et de rehausser les effectifs scolaires, la Fondation a mis sur pied, en collaboration avec la Caravane de l’Espoir, un atelier basé sur l’approche de développement personnel à travers le jeu et la danse. L’atelier a permis à près de 1300 enfants de jouer en ayant à disposition 500 costumes, du matériel artistique et des tambours magiques créant ainsi un environnement d’apprentissage extraordinaire.

$0 amassés pour la campagne courante

PROJET MICROCRÉDIT AVEC LA CAISSE POPULAIRE

Burkina Faso : en activité
Nombre de villages impliqués : 20

La Fondation SEMAFO a voulu soutenir les femmes engagées dans des activités génératrices de revenus par l’entremise de formations et la création de caisses villageoises. En coopération avec le Réseau des Caisses Populaires du Burkina Faso (R.C.P.B.) et Développement International Desjardins (DID), des prêts sont octroyés exclusivement aux femmes pour leurs activités génératrices de revenus. Au 31 mars 2013, le volume de crédit alloué était de 7 650 $ (3 825 000 FCFA) avec 135 bénéficiaires.

$0 amassés pour la campagne courante

PROJET ASSAINISSEMENT

Burkina Faso : en activité à Wona

En partenariat avec la compagnie pétrolière TOTAL Burkina, la Fondation SEMAFO a mis en œuvre le projet Assainissement du village de Wona, avec EAA (Eau et Assainissement pour l’Afrique) comme partenaire technique pour l’étude et l’élaboration globale du projet ainsi que sa mise en œuvre, en tant qu’institution panafricaine spécialisée.
Le travail effectué dans cette première phase de projet de traitement des déchets a consisté à informer et mobiliser les acteurs et leaders, former les acteurs communaux ; 12 hommes et femmes sur le concept de l’assainissement, leurs rôles dans le projet, le cadre règlementaire et la gestion des déchets solides en plus de mobiliser la population du village.

$0 amassés pour la campagne courante

PROJET LOTISSEMENT OU AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Burkina Faso : en activité à Bana, Kona et Wona

Ce projet vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations avec l’adduction d’eau potable et l’électrification qui s’en suivraient. À terme, le lotissement contribuera à la lutte contre la pauvreté à travers la possibilité de développement d’activités génératrices de revenus grâce aux infrastructures acquises.

$0 amassés pour la campagne courante

PROJET PRÉVENTION DU CANCER DU COL DE L’UTÉRUS

Burkina Faso : en activité
La campagne de l’année 2016-2017 a permis de dépister 542 femmes

Le cancer du col de l’utérus contribue de façon importante à la mortalité féminine au Burkina Faso en plus de causer des dommages collatéraux à la famille et à la communauté de la femme atteinte. Il se classe au 2e rang parmi les cancers les plus fréquemment diagnostiqués chez la femme au Burkina Faso incluant les femmes âgées entre 15 et 44 ans et est la cause première de mortalité due à un cancer parmi les femmes.

$0 amassés pour la campagne courante

PROJET COGES (Comité de Gestion d’École)

Burkina Faso : en activité
Niger : Projet terminé en 2014
8 036 personnes touchées (au 30 juin 2017)

La mise en place de COGES (Comité de Gestion d’Écoles) dans les écoles apporte un changement qualitatif à la vie des élèves et au comportement de la communauté elle-même qui est obligée de développer l’esprit d’entraide et de solidarité pour la bonne marche des activités de leurs plans d’action.

$0 amassés pour la campagne courante

FORMATION SPÉCIALISÉE

Burkina Faso : en activité
Formation en mécanique moto : durée 45 jours, 7 bénéficiaires (2016-2017)

La formation professionnelle spécialisée fait référence à toutes les formations financées par la Fondation en vue de préparer les bénéficiaires à être aptes à exercer un métier. Ce sont des formations qui ne se réalisent pas toutes dans un cadre éducatif formel, mais qui ont le mérite de donner des compétences théoriques et/ou pratiques pour mener à bien des activités génératrices de revenus ou d’exercer un métier. Ces formations pratiques ouvrent directement sur l’emploi pour les jeunes.

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options