$59 Donné

PROJET MAGASIN DE WARRANTAGE

Burkina Faso : en activité

L’objectif global du warrantage est de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. Dans le souci d’appuyer les petits producteurs afin de leur permettre de tirer le maximum de profit de leur travail, la Fondation SEMAFO en partenariat avec la caisse COOPEC Kayoro de Dédougou a initié le warrantage du sésame à titre de projet pilote en 2015, avec le groupement de producteurs de sésame de Kona.

$59 Donné

PROJET HYGIÈNE ET FERTILISATION

Burkina Faso : en activité

La section hygiène et fertilisation est un projet de développement durable multisectoriel, car il prend en compte les aspects d’assainissement, d’environnement, de productivité et de cohésion sociale. Inspiré de l’expérience réussie par l’Association KOASSANGA dans la localité de Barkouytenga, ce projet a été réalisé au profit des ménages déplacés de la mine de Boungou dans la région de l’Est.

$59 Donné

PROJET FORMATION AU CROCHET

Burkina Faso : en activité Chantal Guérin, directrice de la Fondation SEMAFO, a visité plusieurs groupements de femmes dans le but de les former au crochetage de nattes à partir de sacs de lait recyclés. Ces nattes confectionnées avec des sacs de lait du Canada sont plus épaisses et le plastique est spécialement conçu pour […]

$59 Donné

PROJET CENTRE DE COUTURE

Burkina Faso : en activité

La Fondation SEMAFO désireuse de soutenir la création d’emplois, a profité de la rareté de couturiers dans la région de l’Est pour mettre en place un projet Couture. Devant, l’opportunité de l’installation de la mine de Boungou et des besoins en uniforme de la société, l’opportunité était à saisir.

PROJET CENTRE DE COUTURE

Burkina Faso : en activité

La Fondation SEMAFO désireuse de soutenir la création d’emplois, a profité de la rareté de couturiers dans la région de l’Est pour mettre en place un projet Couture. Devant, l’opportunité de l’installation de la mine de Boungou et des besoins en uniforme de la société, l’opportunité était à saisir.

$2 Donné
$59 Donné

PROJET BANQUE DE CÉRÉALES

Burkina Faso : en activité

Les femmes sont souvent confrontées à des difficultés d’accès au crédit compte tenu du fait qu’elles ne disposent pas de garantie auprès des institutions qui œuvrent dans le domaine. Pourtant, elles ont des récoltes qui pourraient être utilisées pour accéder à ces crédits, à condition que ces récoltes soient stockées dans de bonnes conditions et dument constatées par l’institution de crédit. Ainsi est née la volonté de mettre en place une banque de céréales pour stocker les récoltes afin de pouvoir disposer d’une garantie pour accéder à ce crédit.

$59 Donné

PROJET AVICULTURE

Burkina Faso : en activité

Le premier projet Avicole est celui de Somona (20 femmes bénéficiaires) débuté en septembre 2016 avec la construction d’un poulailler, l’achat de 1 000 poussins, d’accessoires et d’aliments, de vaccins et de formation. Ce dernier a des résultats très appréciables en matière de qualité de volailles et d’acquisition de marchés.

$84187 Donné

PRODUCTION ET TRANSFORMATION DU BEURRE DE KARITÉ

Burkina Faso : en activité
Revenus générés par le projet (2016-2017) : 74 000 $

Le groupement pré-coopératif Gnogondèmè de Yona, créé en 2002, connaîtra un essor réel à partir véritablement de 2010 avec l’accompagnement de la Fondation SEMAFO. La Fondation a financé la construction d’un centre de transformation et de commercialisation des produits à base de karité pour le groupement de femmes Gnogondèmè.

$187 Donné

PROJET SÉSAME

Burkina Faso : en activité
Revenus générés de 2016-2017 – 252 545 960 FCFA (556 219 $)

Le sésame est la deuxième plus grande culture d’exportation du Burkina Faso, mais il est nécessaire d’améliorer sa qualité pour avoir accès aux marchés internationaux du sésame organique et même conventionnel.

$187 Donné

PROJET APICULTURE

Burkina Faso : en activité
Recettes de 1 321 $ (585 000 FCFA) pour l’année 2016-2017

Traditionnellement en Afrique, l’apiculture est une activité complémentaire de l’agriculture. Activité génératrice de revenus en milieu rural, son apport thérapeutique et alimentaire lui vaut un intérêt permanent des producteurs. Pratiquée avec rigueur, elle peut contribuer à la lutte contre la pauvreté à travers l’amélioration des conditions de vie des producteurs, et même devenir une profession à part entière.

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options