Retenue d’eau

Burkina Faso : en activité

La Fondation SEMAFO a tenu à accompagner la population de Bana pour la mise sur pied d’une retenue d’eau. Une première pour la Fondation. La technique choisie appelée « Technologie Do-noh », créée par des ingénieurs-géotechniciens japonais, se caractérise par l’utilisation de sacs remplis de terre, d’une haute intensité de main-d’œuvre et de petits matériels. Ce projet a entièrement été soutenu par la population de Bana à travers l’association Sababugnuma. La Fondation a fourni le matériel notamment les brouettes, pelles, pioches, dabas, dameurs manuels, seaux, bidons, petit matériel d’outillage ainsi que les experts de la « Technologie Do-noh ».

En considérant les efforts des 33 hommes/jours sur une durée de 59 jours, la contribution de l’association s’élève à près de 4 500 $ (2 000 000 FCFA) si l’on considère une somme de 2,25 $ (1000 FCFA) par jour travaillé. Les sages pensent que cet ouvrage a un double avantage. Un ouvrage de franchissement, car il était très difficile après une grosse pluie de passer à cet endroit et aussi l’occasion pour l’association de développer d’autres projets (abreuvage des bœufs et les cultures maraîchères).

En bref


  • Don de matériel nécessaire pour la retenue d’eau de Bana (2018-2019)

 

This post is also available in: Anglais

title that shows in the donate lightbox
description that shows in the donate lightbox
$ CAD
Change this in Theme Options
Change this in Theme Options