PROJET SÉSAME

Burkina Faso : en activité

« Tout ce que nous souhaitons, c’est que la Fondation SEMAFO continue à nous former et à nous aider à nous organiser » Monsieur Dassa Yédan, producteur de sésame

L’amélioration des conditions socioéconomiques des bénéficiaires est indéniable au regard des témoignages reçus. Le sésame contribue efficacement à assurer des dépenses d’éducation et de santé des enfants et de la famille, ainsi que l’amélioration des moyens de production des paysans de manière générale.

Le sésame est la deuxième plus grande culture d’exportation du Burkina Faso, mais il est nécessaire d’améliorer sa qualité pour avoir accès aux marchés internationaux du sésame organique et même conventionnel.

C’est pourquoi la Fondation a mis sur pied un programme de valorisation du sésame qui a permis d’équiper et de former les producteurs de la Boucle du Mouhoun.  La formation a porté sur la connaissance de la plante, les exigences écologiques de sa culture, la planification, la récolte et la conservation du sésame. La Fondation apporte également un soutien aux agriculteurs pour la commercialisation du produit afin de s’assurer du meilleur prix au kilogramme.

Le sésame continue à retenir l’attention de la Fondation SEMAFO, parce qu’il reste une culture de rente relativement facile à mettre en œuvre aussi bien par les hommes que par les femmes. Le travail effectué depuis plusieurs campagnes agricoles réconforte la Fondation SEMAFO qui ne doute point d’avoir fait le bon choix en accompagnant cette filière, véritable culture de rente pour nos braves paysans.

Depuis 2018, la Fondation soutient la production de sésame biologique dans la Boucle du Mouhoun. Cette méthode de culture du sésame, permet d’améliorer les revenus de ses producteurs en augmentant leurs capacités de production et d’améliorer sa qualité. La Fondation utilise différentes actions pour aider ses producteurs, tels que : l’information et la sensibilisation sur les conditions et critères de production, l’apprentissage des normes en vigueur et la dotation en équipement. Lors de sa première année, les 21 producteurs sélectionnés ont exploité une superficie totale de 37ha dans le village de Kona.

En bref


  • Bilan de l’année 2017-2018 : 890 671 $ (380 316 127 millions FCFA) (2017-2018) au profit de 16 000 producteurs
  • Remise de prix pour l’excellence de leur travail à 30 producteurs (2018-2019)
  • Campagne 2018-2019 : 1 831 producteurs de 41 villages, ont produit 1 075 241 kg de sésame
  • 7 280 470 $ (3 166 798 631 FCFA) revenus générés par les producteurs de sésame de 2009 à 2019
  • Bilan de l’année 2017-2018 : 890 671 $ (380 316 127 FCFA) (2017-2018) au profit de 16 000 producteurs
  • Début du projet dans la Région de l’Est (2016-2017)
  • 1 723 producteurs impliqués dont 365 femmes (2016-2017)
  • 44 villages d’impliqués (2016-2017)
  • Bilan de l’année 2016-2017 : 556 219 $ (252 545 960 FCFA) en revenus générés
  • Bilan de l’année 2015-2016 : 648 168 $ (294 621 818 FCFA) en revenus générés
  • 42 villages d’impliqués (2016)
  • Bilan de l’année 2015 – 278 millions de FCFA (600 637 $) en revenus générés
  • 212 femmes productrices individuelles
  • 13 097 personnes touchées par le projet (2015)
  • 1 871 producteurs touchés directement par cette activité (2015)
  • 40 villages d’impliqués (2015)
  • 545 tonnes de sésame ont été produites (2015)

This post is also available in: Anglais

PROJET SÉSAME
Zone d’intervention : Burkina Revenus générés de 2016-2017 - 252 545 960 FCFA (556 219 $)
$ CAD
Change this in Theme Options
Change this in Theme Options