PROJET MAGASIN DE WARRANTAGE

Burkina Faso : en activité

 

Depuis le 15 mai 2010, la Fondation SEMAFO accompagne les populations des Balé et du Mouhoun dans la production et la commercialisation du sésame. Pour diverses raisons, les prix du sésame varient énormément. L’objectif global du warrantage est de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. Dans le souci d’appuyer les petits producteurs afin de leur permettre de tirer le maximum de profit de leur travail, la Fondation SEMAFO en partenariat avec la caisse COOPEC Kayoro de Dédougou a initié le warrantage du sésame à titre de projet pilote en 2015, avec le groupement de producteurs de sésame de Kona. La Fondation a voulu que les petits producteurs puissent bénéficier des techniques de commercialisation optimale de leur production sur le marché local. Le magasin de warrantage leur permettra d’obtenir des crédits en mettant en garantie leur production (de sésame, de mil, de maïs, de sorgho, etc.) en attendant de revendre lorsque le marché sera plus favorable.

Suite à l’expérience positive du projet pilote de l’année précédente, la Fondation SEMAFO a commandité une formation des membres des comités de gestion de warrantage. Cette activité a été possible grâce au partenariat entre la Fondation SEMAFO ET COOPEC-KAYORO à travers le projet « Appui à la vulgarisation du warrantage dans la zone d’intervention de la Fondation ».

En bref


  • Construction de 2 magasins de warrantage (Dora et Kahin) (2017-2018)
  • Formation de plus de 75 producteurs de Dora, de Kahin et de Kéra. (2017-2018)
  • Crédits octroyés de 10 515 $ (4 490 000 FCFA) dans la région de la Boucle du Mouhoun (2017-2018)
  • Construction des magasins des villages de Boungou, Kéra, Lah, et Wakara (2016-2017)
  • Construction de 2 magasins de warrantage pour les villages de Lah et Yaho (2015-2016)
  • Réfection d’un magasin pour le warrantage à Kona (2014-2015)
  • Construction des magasins des villages de Boungou, Kéra, Lah, Wakara et Yaho (2016-2017)
  • Ateliers de formation visant à former les membres des comités de gestion, en techniques de gestion et en techniques de stockage des produits agricoles des villages de Lah, Wakara et Yaho. (2016-2017)
  • Don d’une moto Yamaha YBR 125 avec casque de protection à COOPEC-KAYORO (formateur) et 40 palettes pour l’entreposage de la marchandise. (2017)
  • Démarrage du projet pilote au village de Kona. Vingt-deux producteur ont pu profiter d’une avance sur leurs revenus futurs de récolte de 2 200$ (1 075 000 FCFA) pour leurs premiers mois d’activités. (2015)

This post is also available in: Anglais

title that shows in the donate lightbox
Zone d’intervention : Burkina Faso
$ CAD
Change this in Theme Options
Change this in Theme Options