Projets d’élevage

Burkina Faso : en activité

L’axe « Agriculture et AGR » fait référence à toutes les activités génératrices de revenus qui se rapportent à l’agriculture ou à l’élevage. Le Burkina Faso est un pays à majorité agricole. La pression démographique entraîne une compétition pour l’acquisition des terres et cela s’exprime davantage dans les zones minières où les terres se font plus rares. La Fondation SEMAFO accompagne les communautés dans l’intensification de leur production agricole tout en mettant un accent sur l’élevage moderne. Cela entre en ligne droite avec les ODD #1 Pas de pauvreté, #2 Faim « zéro » et #5 Égalité entre les sexes.

Aviculture
Cuniculture
Porciculture
Embouche Ovine
Pisciculture

Aviculture

Le projet « Aviculture » est un projet rentable dans la mesure où le marché est porteur et les prix en constante évolution.

Le premier projet Avicole est celui de Somona (20 femmes bénéficiaires) démarré en septembre 2016 avec la construction d’un poulailler, l’achat de 1 000 poussins, d’accessoires, d’aliments, de vaccins et de formation. Ce dernier a des résultats très appréciables en matière de qualité de volailles et d’acquisition de marchés. De plus en plus, les femmes de Somona sont en train de devenir le principal fournisseur de volaille de la mine de Mana (projet de SEMAFO). Il est apparu opportun d’initier deux autres projets du même genre dans les villages de Dangouna et de Natongou, afin que l’expérience de Somona soit partagée et vulgarisée. Ce projet a eu pour mérite de rendre d’autres femmes et leur ménage indépendants et de leur permettre d’honorer leurs multiples charges. Il a aussi permis à ces femmes d’acquérir une qualification et un savoir-faire qui va permettre de pérenniser le projet à la suite de la fermeture de la société minière.

Pour l’opérationnalisation du projet, la Fondation SEMAFO a fourni aux femmes une assistance technique et financière à travers la construction d’un poulailler, des formations diverses, les intrants nécessaires au démarrage du projet ainsi que l’accompagnement pour l’organisation des femmes en groupement. La contribution des bénéficiaires s’est faite en nature compte tenu des moyens modestes dont elles disposent. Chaque projet a une durée de 2 ans soit 10 cycles de production de 500 poulets de chairs chacun.  La Fondation SEMAFO continuera cependant son accompagnement après ce lapse de temps

En 2018-2019, au village de Bissa, la Fondation a soutenu un nouveau projet de poules pondeuses. Le groupement a bénéficié d’un poulailler moderne avec tout l’équipement nécessaire et 500 poulettes pour la production d’œufs. Elle a aussi bénéficié de produits de soins, de nourritures en plus d’une formation en technique d’élevage.

Un nouveau projet avec la volaille locale sera mis sur pied pour l’année 2020-2021.

En bref


  • Construction d’un poulailler moderne avec équipement au village de Bissa pour le projet de poules pondeuses (2018-2019)
  • Soutien au projet avec l’octroi de 500 poussins à chacun des poulaillers de Somono et de Dangouna (2018-2019)
  • Accompagnement des 4 poulaillers (2018-2019)
  • Revenus générés : 45 332 $ (19 718 050 FCFA) pour les bénéficiaires des 4 villages soutenues (2018-2019)
  • Revenus générés : 26 845 $ (11 462 670 FCFA) pour 92 bénéficiaires directs dans les 4 groupements. (2017-2018)
  • Construction des poulaillers des villages de Boungou, Natoungou et Dangouna (2017-2018)
  • 37 266 $ (15 912 602 FCFA) en revenus générés pour les femmes de Somona pour leurs deux années de fonctionnement (2016-2018)
  • Remise d’une moto-tricycle aux femmes de Somona (2017-2018)
  • 2e vente de 500 poulets, 4 900 $ (2 284 050 FCFA) (2016-2017)
  • Première recette du projet Avicole lors de la vente des 500 premiers poulets : 2 785$ (1 253 500 FCFA) (novembre 2016)

 

Cuniculture

En 2019, a eu lieu l’inauguration du premier centre d’élevage de lapins au bénéfice du groupement Siguikafo au village de Dangouna. Cette activité génératrice de revenus permettra aux groupements, avec une gestion efficace, d’engendrer d’importants revenus. La Fondation a octroyé, les bâtiments et tout le matériel nécessaire à la production tel que : la nourriture, les soins vétérinaires, 50 lapines et 5 lapins sans oublier la formation sur les différentes techniques d’élevage.

À Dangouna, le nouveau projet avait créé une bousculade au moment de la visite des lapins. Tous voulaient être témoin de la concrétisation de ce projet assez original dans la zone, mais il était difficile pour tous de voir les lapins le même jour, car l’accès est règlementé pour une question d’hygiène. Les visites du centre se sont poursuivies les jours suivants.

En bref


  • Dons du matériel nécessaire, d’animaux et formation (2018-2019)
  • Construction des bâtiments (2018-2019)

 

Porciculture

L’inauguration des deux premières porcheries, à Blé et à Konkonliko, on eut lieu en 2019. Cette activité génératrice de revenus permettra aux groupements, avec une gestion efficace, d’engendrer d’importants revenus. La Fondation a octroyé, en plus des bâtiments, tout le matériel nécessaire à la production, la nourriture et les soins vétérinaires, 10 truies et 2 verrats en plus de la formation sur les différentes techniques d’élevage.

L’Octroi de la porcherie de Blé vient en réponse à une forte demande du groupement de 30 membres « Djougouyamayi » et dont le dynamisme était perceptible lors de la cérémonie d’inauguration.`

En bref


  • Dons du matériel nécessaire, d’animaux et formation (2018-2019)
  • Construction des bâtiments (2018-2019)

 

Embouche ovine

En Afrique de l’Ouest, l’embouche des ovins dans un but lucratif est en passe de devenir une activité courante aussi bien en milieu rural qu’en zones urbaines et périurbaines. Cela est essentiellement lié à la demande croissante de viande de bonne qualité concomitante à l’accroissement des populations des zones urbaines. Le pic de cette demande se situe autour des périodes de fêtes religieuses (Tabaski, Noël, etc.).

En octroyant des moutons aux femmes pour embouche, nous espérons qu’elles en fassent un fonds de commerce. Cela leur permettra de poursuivre l’opération de vente et d’achat pour embouche jusqu’à leur autonomisation financière. Leur succès ouvrira la porte à d’autres femmes qui pourront par la suite bénéficier du même apport de la Fondation.

Pour la première expérience avec des femmes, c’est le village de Tambouangou, dans la région de l’Est qui a été sélectionné. Le projet a bénéficié à 10 femmes de ce village. Après les séances de formations, les femmes ont reçu chacune 3 moutons, du matériel d’embouche et le nécessaire au démarrage du projet (intrants, équipements, etc.).

En bref


  • Intégration de 5 femmes supplémentaires au groupement de Tambouangou. (2018-2019)
  • Les 15 bénéficiaires ont vendu 45 moutons pour un montant de 5 718 $ (2 487 000 FCFA) avec un bénéfice de 1 232 $ (536 000 FCFA) (2018-2019)
  • Revenus générés pour la première année : 3 837 $ (1 638 355 FCFA) (2017-2018)

 

Pisciculture

Le projet piscicole, en plus d’être particulier et original, est un projet individuel mené par madame Sétou Séré. En 2019, la Fondation a décidé d’aller de l’avant avec sa proposition de projet puisque celui-ci amène du nouveau dans la région et sera un grand apport économique pour le village de Nana. L’accompagnement a consisté principalement par la construction de 2 bassins : un petit pour l’alevinage et un grand, pour le prégrossissement. La Fondation prévoit dans les semaines à venir un soutien quant à la recherche de l’eau puisque c’est un élément capital pour la réussite et la pérennité de l’activité.

Cette belle initiative de madame Séré est félicitée de tous, autant par la Fondation que par toute la délégation qui était présente lors de la visite du 19 juin 2019. La Fondation encourage la population de Nana à soutenir l’instigatrice du projet qui est un bel exemple pour son village.

En bref


  • Achats de 400 tilapias et frais de transport vers Nana (2018-2019)
  • Achats de 300 alvins de silures et frais de transport vers Nana (2018-2019)
  • Construction de deux bassins (2018-2019)

 

This post is also available in: Anglais

title that shows in the donate lightbox
Zone d’intervention : Burkina Faso
$ CAD
Change this in Theme Options
Change this in Theme Options