La Fondation SEMAFO travaille présentement à l’élaboration et au suivi de nombreux projets.

Nous poursuivons nos actions au niveau de l’éducation par la participation à la construction d’écoles incluant les latrines et l’équipement ainsi que le matériel scolaire pour ces écoles. De plus, nous privilégions les projets générateurs de revenus ainsi que le développement des compétences par le soutien à la formation de métiers locaux et nous finançons des projets de santé féminine.

* Mise en place de cantines scolaires
* Mise en place de Plateformes multifonctionnelles (PTFM)
* Production et transformation de beurre de karité
* Production de sésame
* Prévention du cancer du col de l’utérus
* Soutien aux femmes atteintes de fistules obstétricales
* Projet Apiculture
* Projet Aviculture
* Projet Couture

This post is also available in: Anglais

$128 Donné

PROJET JARDINS MARAÎCHERS

Burkina Faso : en activité
Niger : Projet terminé en 2014
Revenus générés du projet au Burkina Faso pour 2016-2017 : 5 750 900 FCFA (12 989 $)

Les jardins maraîchers communautaires visent l’autosuffisance alimentaire des habitants. C’est un moyen efficace de combler les besoins alimentaires de la région et, pour les producteurs, d’accéder à un revenu supplémentaire en revendant les surplus. Ces jardins constituent un élément essentiel de la lutte contre l’insécurité alimentaire de notre zone d’intervention.

$128 Donné

INVESTISSEMENT EN ÉDUCATION

Burkina Faso : en activité
Niger : Projet terminé en 2014
Construction de 46 latrines pour 11 écoles (2016-2017)

Dans sa contribution à l’atteinte des OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) et depuis octobre 2015 au ODD (Objectifs de Développement Durable), la Fondation SEMAFO vise en premier lieu à rehausser les taux de scolarisation et à améliorer les taux de succès, ainsi que la qualité de l’enseignement.

$128 Donné

KITS SCOLAIRES

Burkina Faso : en activité
Niger : Projet terminé en 2014
57 944 kits scolaires distribués depuis 2009 au Burkina Faso

Depuis 2010, la Fondation distribue des kits scolaires aux enfants de niveau primaire. Les fournitures sont nécessaires et adaptées à leur niveau d’études. Ceci a pour but de faciliter les conditions d’accès à l’éducation et d’alléger le fardeau financier des parents. En distribuant des fournitures scolaires, la Fondation contribue à relever le taux d’inscription scolaire.

$460128 Donné

PROJET CANTINES

Burkina Faso : en activité
Niger : Projet terminé en 2014
144 133 repas ont été servis au profit de 3005 élèves dans 14 écoles (2016-2017)

Initialement, en partenariat avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie, des cantines scolaires ont été mises en place dans les écoles de Wona A et B afin de permettre à 600 enfants et à leurs enseignants d’avoir un repas assuré par jour, cinq jours par semaine. Depuis 2012, la Fondation SEMAFO continue ce projet avec les écoles de Bana A et B au Burkina Faso et en 2013 avec le collège de Bossey Bangou au Niger.

$128 Donné

PROJET VÉLOS

Burkina Faso : en activité
Niger : Projet terminé en 2014
Nombre de vélos distribués depuis 2013 au Burkina Faso : 320

Le projet vélo est né de la volonté du conseil d’administration et des dirigeants de SEMAFO de faire une différence auprès des communautés appuyés par la Fondation SEMAFO. Les sommes amassées par les administrateurs et la haute direction de SEMAFO permettent d’acheter des vélos qui sont remis selon des critères de mérite établis, à des femmes, des enfants et des hommes de notre zone d’intervention.

$128 Donné

PROJET PLATEFORME MULTIFONCTIONNELLE

Burkina Faso : en activité
939 900 FCFA (2 121 $) de revenus nets générés par les PTFM au 30 juin 2017

Une PTFM est une infrastructure d’énergie permettant par exemple de moudre les céréales, de broyer le karité, de décortiquer le riz, de recharger les batteries, de faire de la soudure, etc. En apportant l’énergie au cœur des villages, les PTFM permettent aux femmes et aux jeunes filles de se libérer de tâches domestiques qui leur demandent habituellement beaucoup de temps et d’énergie. Elles peuvent ainsi se consacrer aux activités génératrices de revenus ou à l’éducation.

$0 Donné

PROJET FORAGE D’EAU POTABLE

Burkina Faso : en activité
Niger : Projet terminé en 2014
Nombre de structures d’eau potable réalisées de 2009 à 2016 au Burkina : 33

Les populations sont accompagnées dans l’hygiène, l’assainissement et l’amélioration du cadre de vie. En plus des investissements directs dans les infrastructures scolaires, la Fondation SEMAFO s’est préoccupée d’apporter de l’eau dans les écoles, réalisant ainsi des forages d’eau potable avec superstructures équipées de pompes à volant Volonta ou India mK II dans les villages et écoles de niveau primaire.

$0 Donné

LATRINES

Burkina Faso : en activité
Niger: Projet terminé en 2014
Nombre de latrines construites de 2009 à 2017 : 158

Un des objectifs liés à l’éducation est l’amélioration durable du niveau d’hygiène dans les écoles et les villages afin de contribuer à l’amélioration de l’état de santé des enfants de 2 à 16 ans et de leurs familles.

$0 Donné

PROJET « CARAVANE DE L’ESPOIR »

Burkina Faso : en activité
Nombre de personnes touché par l’activité : 3 197

Afin de soutenir les enseignants et de rehausser les effectifs scolaires, la Fondation a mis sur pied, en collaboration avec la Caravane de l’Espoir, un atelier basé sur l’approche de développement personnel à travers le jeu et la danse. L’atelier a permis à près de 1300 enfants de jouer en ayant à disposition 500 costumes, du matériel artistique et des tambours magiques créant ainsi un environnement d’apprentissage extraordinaire.

$0 Donné

PROJET MICROCRÉDIT AVEC LA CAISSE POPULAIRE

Burkina Faso : en activité
Nombre de villages impliqués : 20

La Fondation SEMAFO a voulu soutenir les femmes engagées dans des activités génératrices de revenus par l’entremise de formations et la création de caisses villageoises. En coopération avec le Réseau des Caisses Populaires du Burkina Faso (R.C.P.B.) et Développement International Desjardins (DID), des prêts sont octroyés exclusivement aux femmes pour leurs activités génératrices de revenus. Au 31 mars 2013, le volume de crédit alloué était de 7 650 $ (3 825 000 FCFA) avec 135 bénéficiaires.

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options