PROJET DE SOUTIEN AUX FEMMES ATTEINTES DE FISTULES OBSTÉTRICALES

Burkina Faso : en activité

Pour vous inscrire au congrès, communiquez avec la Fondation RAMA

01 BP 4855 Ouagadougou 01
Tel : (+226) 70 26 02 24/ 78 70 15 47
e-mail :
fondationramafistule@gmail.com

 

La fistule, un mal qui exclut des femmes de la société. En appuyant les Fondations Rama et MMS, la Fondation SEMAFO contribue à restaurer l’intégrité physique et la dignité de nombreuses femmes, en assurant ainsi leur réintégration sociale.

Bien qu’elle touche 3 millions de femmes dans le monde, la fistule obstétricale reste assez méconnue. Dans les pays en voie de développement, c’est pourtant la complication non mortelle la plus fréquente après un accouchement. Une fistule se développe après avoir subi des relations sexuelles précoces, un viol, une mutilation génitale féminine telle que l’excision et/ou un accouchement prolongé sans assistance médicale, ce qui explique pourquoi ce phénomène est si rare dans les pays développés. Ces situations peuvent causer des lésions graves au niveau de la vessie, du vagin et/ou du rectum, ce qui provoque des incontinences urinaires et/ou fécales incessantes.

Au-delà des conséquences sur l’état de santé et sur l’hygiène des femmes atteintes, celles-ci sont le plus souvent rejetées par leur entourage et vivent beaucoup de stigmatisation du fait de leur odeur et de leur difficulté à trouver du travail. La honte les retient souvent de demander de l’aide. Une intervention médicale rapide est pourtant très efficace et la chirurgie réparatrice permet à de nombreuses femmes de recouvrer le contrôle de leurs fonctions d’élimination et de retrouver une vie normale.

La Fondation SEMAFO soutient la Fondation RAMA qui vient en aide aux femmes atteintes de fistules obstétricales, par le biais de dons matériels (couches d’incontinence, serviettes, lits d’hôpitaux, etc.) ainsi que par une participation financière à son projet de clinique avec bloc opératoire (financement d’un forage d’eau potable).

La Fondation SEMAFO soutient également la Fondation MMS (Mères du Monde en Santé) à travers le Dr Corcos qui effectue des chirurgies réparatrices sur des femmes vivant avec des fistules obstétricales compliquées.

En bref


  • Dons de vivres (2015-2016)
  • Chaque année 150 femmes contactent la Fondation RAMA pour recevoir des services, mais seulement 80 d’entre-elles peuvent être aidées, car les budgets sont trop serrés
  • 2015 – Réparation de l’ensemble de l’installation électrique et des climatiseurs du bloc opératoire de l’hôpital de Boromo
  • 2014 – Soutien à la Fondation Mère du Monde en Santé (Fondation MMS)
  • En 2014, la Fondation SEMAFO a offert une formation en fabrication de savons aux femmes du centre de la Fondation RAMA qui a permis non seulement de générer des revenus pour le fonctionnement du centre, mais également pour l’intégration des femmes dans leur communauté
  • En 2006, 74 % des femmes au Burkina Faso étaient excisées
  • Au Burkina Faso, les mutilations génitales féminines sont interdites par la loi depuis 1996

This post is also available in: Anglais

PROJET DE SOUTIEN AUX FEMMES ATTEINTES DE FISTULES
Zone d’intervention : Burkina Faso
$ CAD
Change this in Theme Options
Change this in Theme Options