PROJET JARDINS SCOLAIRES

Burkina Faso : en activité

La mise en place de jardins scolaires a permis aux différents acteurs d’acquérir de bonnes connaissances sur la culture maraîchère et d’obtenir des revenus de l’ordre de 70 000 FCFA soit environ 150 $ pour la première année.

L’initiative des jardins scolaires dans 3 écoles est née de la volonté d’appuyer l’éducation des enfants en leur apprenant l’activité de jardinage et en même temps d’accompagner l’autonomisation des cantines scolaires. Chaque école a bénéficié d’un quart d’hectare clôturé, de semences, d’engrais, etc. Le prestataire ANPHV a assuré la formation d’une trentaine de personnes pour la production maraîchère de choux, d’oignons, de tomates, de haricots verts, de pommes de terre et sur les techniques de fabrication de pesticides naturels.

Les jardins que nous avons mis en place dans les écoles, sont totalement à l’arrêt. Cependant nous avons appuyés l’école A de Fobiri pour un jardin scolaire en même temps pépinière, et aussi grâce au forage de Missakongo que nous avons réalisé, l’école a aussitôt mis en place un jardin scolaire de sa propre initiative, avec une clôture faite en épineux.

L’école de Bana a eu des problèmes d’approvisionnement en eau. Le forage à l’arrêt que la Fondation a trouvé sur place en 2010 ne donnait plus et a été réparé à nos frais. De plus, pour faire face aux besoins en eau des écoles de ce village, nous avons réussi après 3 tentatives à installer un autre forage un peu plus loin de l’école. Des pousse-pousse leur ont été attribués pour transporter l’eau.

Quant aux écoles de Dangouna et de Wona, les directeurs d’écoles ont de la difficulté à mobiliser les parents pour prendre la relève des enfants.

En bref


  • Dons de fournitures et grillage pour l’école de Fobiri
  • ¼ d’hectare clôturé pour chacun des trois écoles de Bana, Wona et Dangouna
  • Trente personnes, élèves et parents d’élèves formées sur les techniques de culture maraîchère
  • Mise en place d’une stratégie d’autonomisation des cantines scolaires

This post is also available in: Anglais

PROJET JARDINS SCOLAIRES
Zone d’intervention : Burkina 1/4 d'hectares de terre aménagée dans 3 écoles
$ CAD
Change this in Theme Options
Change this in Theme Options