PROJET « CARAVANE DE L’ESPOIR »

Burkina Faso : en activité

Cette activité a apporté aux enfants beaucoup de motivation pour l’école, comme le témoigne Vincent De Paul Millogo, directeur de l’école Wona Bilingue.
« Les élèves n’ont eu de cesse de me poser la question de savoir quand est-ce qu’il y aurait encore un tel évènement, cela nous montre à quel point l’activité a intéressé les enfants. »

Afin de soutenir les enseignants et de rehausser les effectifs scolaires, la Fondation a mis sur pied, en collaboration avec la Caravane de l’Espoir, un atelier basé sur l’approche du développement personnel à travers le jeu et la danse. L’atelier a permis à près de 1 300 enfants de jouer en ayant à disposition 500 costumes, du matériel artistique et des tambours magiques créant ainsi un environnement d’apprentissage extraordinaire. La caravane a tellement été appréciée que plusieurs élèves qui avaient abandonné l’école sont revenus s’amuser et ont poursuivi l’école à la rentrée. D’une façon générale, cela a permis à de nombreux enfants de surmonter leur timidité et de développer leur estime de soi. Plusieurs enfants qui au début n’avaient pas le courage de prendre la parole en public s’exprimaient aisément par la suite. L’expérience a été tellement appréciée, que les enfants aux heures libres reprennent toujours les chansons apprises avec la caravane plusieurs mois après.

Après l’énorme succès de 2012, la Caravane de l’Espoir était de retour en 2014 au Burkina Faso. L’équipe canadienne composée de Sarina Condello, Baley Davis, et Damarise Ste-Marie ainsi que les artistes locaux, étaient plus confiants de leur rôle face au programme, et grâce à leur expérience précédente, ils comprenaient davantage les conséquences et répercussions positives de ce programme d’études.

La vision de 2014 était simple. L’équipe voulait délivrer et partager, avec les enfants de ces écoles, la frénésie, l’intelligence instinctive et le pouvoir de guérison de l’art, tout en leur permettant de développer de la confiance et des compétences créatrices pour leur futur.  Un autre aspect du programme est de permettre aux enfants de développer et de saisir des compétences en résolution de problèmes, grâce aux différents exercices et activités créatrices.

Pour plusieurs de ces enfants, le fait de pouvoir s’exprimer à travers l’art offre un sentiment de sécurité et permet pour un moment de ne pas travailler ou de s’occuper de leurs frères et sœurs. Un moment unique où ils peuvent en toute sécurité exprimer leur individualité et célébrer leur enfance.

En bref


  • Nombre de personnes touchés par l’activité : 3 197
  • 1 939 enfants de 7 écoles de niveau primaire ont participé (2014-2015)
  • 1 258 enfants de 5 écoles de niveau primaire ont participé (2012-2013)
  • 13 artistes recrutés
  • 9 enseignants participants

 

 

 

 

This post is also available in: Anglais

PROJET « CARAVANE DE L’ESPOIR »
Zone d’intervention : Burkina Nombre de personnes touché par l’activité : 3 197
$ CAD
Change this in Theme Options
Change this in Theme Options